Echos des Conseils de Pully des 30 mai et 20 juin 2018

June 22, 2018

Echos des Conseils communaux de Pully des 30 mai et 20 juin 2018

 

Le 30 mai séance un peu plus longue que le record de 36 minutes de la séance précédente (65 minutes). On débute par l'annonce de la démission d'un monument de notre Conseil, Madame Annie Mumenthaler qui a animé l'assemblée depuis 2001 sous l' étiquette de 2 partis qu'elle a également présidés, de même qu'elle a présidé aux débats du même conseil en 2009-2010.
L'ordre du jour ne comportait que 2 préavis(08-2018 et 09-2018), où le Conseil n'a eu qu'à accepter la dépense de 900.000 francs pour la conservation des ouvrages d'art. Le principe était clair et obligatoire, seule la somme pouvait paraître élevée, mais n'a pas donné lieu à contestation et a été accepté à l'unanimité. Le second objet n'a pas non plus été discuté, s'agissant de 200.000 francs de crédits supplémentaires au budget et accépté également à l'unanimité.
Le Conseil s'est réveillé grâce à l'intervention d'un ténor de l'UDC, concernant le nouveau logo de la ville de Pully, destiné à marquer le passage de notre Municipalité actuelle pour les générations futures. La question de la pertinence de ce changement revenant à 80.000 francs a été traité de manière claire et nette par notre syndic, qui a mentionné que seule la municipalité était compétente pour ce genre de procédure, laissant les septiques penser que la municipalité était compétente sur le fond et incompétente sur la forme et présentation du dit logo.
Dernier point : retour encore une fois sur la maison jaune de la Clergère, dont les travaux sont interrompus depuis des années et pour laquelle on envisage du côté des édiles de procéder à une expropriation.

La séance du 20 juin, dernière de l'année politique, s'est passé dans les meilleures conditions.
La Municipalité a abordé le drame du tilleul du Prieuré, qui avait dès le début été critiqué pour sa tendance à pencher à gauche et qui semble en voie de mourrir.Chacun allant de ses commentaires, il a été fait appel à des experts, qui ont recommandé une taille sévère qui n'a pas eu l'effet roborant escompté, et actuellement (comme le tilleul), penchent pour son remplacement. Affaire à suivre.
Un nouveau chapitre sur les travaux des Boverattes, dont la population attend la réalisation avec toujours plus d'impatience, les travaux sont bloqués depuis mars 2018 en raison d'une contamination du sol au cuivre. Depuis 3 mois experts, propriétaire et bénéficiaire discutent de la décontamination ainsi que de la répartition des frais
On procéda ensuite à l'intronisation de Monsieur Roland du Bois, remplaçant Mme Annie Mumenthaler (UDC).
Le rapport de la commission de gestion n'a pas fait l'objet de commentaires supplémentaires, les voeux de la commission ont été remis cette fois dans les délais et la municipalité y a répondu à la satisfaction du Conseil (meilleur archivage des documents, mise en place des stalles des bourgeois dans l'église du Prieuré, prise en compte des démarches participatives, gestion informatique des permis de construire).
Seul sujet abordé : Blocage de l'espace muséal Ramuz sur recours de « Patrimoine Suisse », dont on espère le déblocage prochain. Le préavis a été accepté à l'unanimité.
Les comptes (préavis 11-2018) font état d'une augmentation de la dette de 10 millions supplémentaires (90 millions), avec un exercice légèrement positif de 300.000 francs, les charges maitrisables ayant été significativement réduites, les impôts des personnes physiques sont stables alors que les redevances des personnes morales et les revenus immobiliers ont diminué.
La situation financière avec augmentation constante de la dette est actuellement assumable dans les conditions de crédit actuels, toutefois les grands projets (Prieuré, Clergère, Gare) pourraient avoir des conséquences catastrophiques sur nos finances. Le préavis, sans surprise a été accepté à l'unanimité.
Ont suivi les rapports de la CARI, ainsi que celui de la sécurité est lausannois et celui de l'association pour la réglementation des taxis. Ces rapports n'ont pas été relus ni discutés, chacun les ayant reçu individuellement. Ils ne faisaient pas non plus l'objet d'un vote.

Ont suivi les élections traditionnelles, par acclamation du nouveau Président du Conseil, Monsieur Jean-Denis Briod, du premier vice-Président, Monsieur Robin Carnello et de la seconde vice- Présidente, Madame Katiuska Stékel Diviani (resp.PLR UP-ADC, PS)

Un postulat des verts, demandant la suppression de sacs plastiques au marché de Pully, soutenu par les Verts et les Roses, a été classé par les autres formations( 62 contre 25),l'ingérance auprès des commerçant ne semblant pas être de notre ressort.

La séance s'est achevée par un éloge de notre syndic envers la Présidente sortante, Madame Léna Lio,qui a mené sans problème le prétoire durant cette année, Présidente qui nous a, en guise d'adieu, procuré le plaisir d'entendre le choeur de dames de Pully.

Sur ces notes musicales, l'assemblée s'est dirigée vers la terrasse du Prieuré où nous attendait un magnifique buffet servi par le restaurant du Prieuré.

Bon été à toutes et à tous.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Facebook - White Circle

​© 2017 Union Pulliérane