• Isabelle Krenger

5G "Le principe de précaution a-t-il passé aux oubliettes" ?


5G « Le principe de précaution a-t-il passé aux oubliettes ?»

Ce printemps, le matraquage systématique des journaux et d'autres médias sur la nécessité absolue de mettre en œuvre immédiatement et impérativement la 5G, m'a laissé perplexe sur les véritables intentions des pouvoirs publics fédéraux et cantonaux qui, comme les scientifiques, affirment tout et son contraire, se querellant allègrement sur les besoins de la société et de l'économie, sur l'exactitude des analyse scientifiques et les effets réels ou supposés des ondes aussi bien sur les hommes que sur la nature; tout cela bien entendu en se fondant sur le principe de précaution brandit comme un étendard.

Bref, comment le citoyen confronté à cette cacophonie et doué de réflexion peut-il s’y retrouver et se former une véritable opinion? Dans l'attente des conclusions d'un rapport fédéral promis pour cet automne, de multiples associations ont demandé un moratoire. Mais, entre-temps les mises-à- l’enquête pour l'installation de la 5G sont nombreuses et les communes affirment être impuissantes à résister à la loi fédérale, à la Confédération, voire aux cantons.

En définitive, ce sont bien les lobbyistes des opérateurs qui ont le pouvoir et qui font fléchir les autorités, qui, pour certaines semblent très favorables et se positionnent en pionnières et en avant-gardistes dans ce secteur technologique. Pourtant, dans d’autres pays, il y a une évidente levée de boucliers. Pourquoi toujours agir différemment?

Poursuivre des études seuls et dans notre coin, sans vraiment prendre en considération les résultats obtenus ailleurs, ce serait incroyablement irresponsable.

Certes, il est possible que cette technologie soit incontournable, mais ce qui déconcerte, désarçonne et rebute, c’est la manière de faire et de l'imposer comme une urgence soudaine. Pour les concepteurs et les opérateurs ne serait-ce pas un impérieux besoin de gagner des millions ?

#5G #moratoire #ondes #principedeprécaution #lobbyistes #loifédérale #études

  • Facebook - White Circle

​© 2017 Union Pulliérane