• nadia privet

Centre de Pully, le phoenix renaît de ses cendres !


Centre de Pully,

Le phœnix renaît de ses cendres.

Le mercredi 4 septembre 2019 la Municipalité de Pully conviait par invitation personnelle tous les riverains, propriétaires et commerçants situé sur les axes de la rue de la Poste de Samson Reymondin, av. du Tirage, rue de la Gare et sentier du Lycée pour une séance d’information à la salle de projection du collège Arnold Reymond.

La présentation précise et illustrée, fut une mine d’informations pour les auditeurs présents, principalement des propriétaires et riverains. De l’historique du projet qui fut dans un premier temps balayé par une action au Tribunal Cantonal Administratif par les commerçants en janvier 2015 en passant par toutes les étapes de la démarche participative qui dura deux ans, formulaires en ligne, ateliers maquettes, sondages de rues et résultats de la démarche en février 2017.

Le projet de réaménagement du centre débuta tambours battants en octobre 2013 puis s’essouffla.

Cent fois sur le métier tu remettras ton ouvrage nous dit le vieil adage !

C’est un beau projet avec pour lignes principales, la rue de la Poste en double sens à 30km, une belle arborisation des zones piétonnes au Nord, une interface de transports publics augmenté par le BHNS cohérente et en lien direct avec la gare CFF, contre-sens autorisé pour les cyclistes, la conservation de places de parc sur l’axe de la rue de la poste – Samson Reymondin, certes une diminution de 7 places seulement contre 16 places pour deux roues créées.

L’esprit de ce projet a diamétralement changé depuis 2013, il revalorise le centre villageois historique tout en y conservant son accessibilité, accessibilité amplifiée puisqu’en plus des véhicules motorisés ont y inclut les piétons, les cyclistes et les personnes à mobilité réduite.

Une zone multimodale où les arbres ont la part belle sur l’entier du tronçon ce qui révèle l’objectif de qualité des espaces publics mais aussi la volonté de réduire les températures urbaines et améliorer la qualité de l’air.

En revanche, l’Avenue du Tirage en double sens a généré de très nombreuses interpellations, riverains et propriétaires de ce secteur craignant une nuisance supplémentaire à celle subie actuellement, perplexe aussi sur sa faisabilité, pendant des décennies c’était impossible et aujourd’hui faisable ?

Là encore l’esprit a changé, la place de la Clergère hérite elle aussi d’une réorganisation avec la création d’un giratoire oblong de 100m de long, fini l’autoroute urbaine qu’est l’Avenue de Lavaux et pour soutenir ce nouveau schéma de circulation un deuxième giratoire au Chemin des Roches. Cette application établie avec compétence incluant trois centres névralgiques et nœuds urbains sont coordonnés ensemble et c’est cela qui change tout, une fluidité jamais obtenue jusqu’à aujourd’hui !

Difficile pour les novices que nous sommes de nous projeter dans cet ensemble, difficile aussi d’accepter le changement et les concessions que toutes et tous nous devrons réaliser car long sera le chemin jusqu’à la complète réalisation du projet.

La présentation fut par ailleurs technique car bien évidemment d’importants travaux en sous- sol sont incontournables, un renouvellement des infrastructures publiques d’eaux, de gaz et d’électricité mais aussi pour le domaine privé, mise en séparatif et remplacement des gaines d’arrivée d’eaux ou électrique, au village les structures sont vétustes et date en général de la création de la rue de la Poste en 1935.

Nous n’évoquerons pas le temps des travaux, trois longues années pour la rue de la Poste et le village de manière générale avec des travaux connexes au Sentier du Lycée, de quoi nouer l’estomac le plus robuste.

Le bourg historique est un centre économique important et la question reste éternelle, comment continuer son activité dans un chantier de cette ampleur ?

Il est aussi habité, comment survivre à toutes ces nuisances ?

Et un lieu de transit motorisé, comment allons-nous traverser ?

Les intervenants : M.M Leuba et M.M Zolliker, Messieurs Machu, Arnaud, Brasey et Henry se veulent conscients de ces problèmes et assureront l’accessibilité durant toute la durée des travaux.

Avant ce redoutable moment qui devrait débuter si tout se passe bien en octobre 2020, le projet devra passer encore de nombreuses étapes, l’enquête publique (octobre 2019), les appels d’offres (11.2019-01.2020), le préavis (03/04 2020), le permis de construire et les constats d’immeubles privés (06/09 2020), une séance d’information avant le chantier pour les riverains est prévue en septembre 2020. Son coût n’a pas été évoqué.

C’est donc une épreuve d’endurance pour chacun avec son lot de surprises mais c’est aussi la preuve qu’un projet urbain doit impérativement être construit ensemble.

Car au-delà des interventions angoissées et légitimes des riverains, propriétaires et commerçants, personnes ne peut dévaloriser la qualité du paysage qui fera notre quotidien demain, alors oui ! C’est un beau projet !

Et le phœnix renaît de ses cendres…

Nadia Privet

Images tirées de la présentation du 4 septembre 2019.

www.pully.ch

https://projets.pully.ch/media/1753774/2019-09-04_seance-dinformation-aux-riverains-avant-enq.pdf

#RuedelaPoste #30km #arborisation #avduTirage #Pullycentre #travaux #SamsonReymondin #SentierduLycée #BHNS #giratoire #Clergère #espacepublics

167 vues
  • Facebook - White Circle

​© 2017 Union Pulliérane