• Phillippe Haldy

Nos finances, vos impôts que va-t-il se passer ?


En l'état nous sommes à la croisée des chemins suivis par notre dette communale : un premier cycle d'endettement durant les années 90 , avec une dette culminant à 170 millions de CHF, a conduit nos autorités dans une période d'austérité de plus de 10 ans, peu de réalisations et baisse de notre dette à 90 millions de CHF. Il a été rogné sur tous les investissements et le fait de n'avoir utilisé qu'une partie des crédits votés par le Conseil communal a été à l'origine de cette embellie.

Depuis le début de nouvelle législature, la fièvre dépensière a repris et les comptes sont pour la première fois dans les chiffres rouges, les perpectives pour les années à venir sont préoccupantes puisque notre dette pourrait doubler. Les investissements disproportionnés d'1.540 millions de CHF pour un refuge forestier, 1.25 millions pour un local au parc Guillemin, 10.0 Millions pour l'aménagement de Valvert, et pour couronner le tout une passerelle d'utilité douteuse à 3.5 millons pour 90 m. De longueur au sud de la Clergère.

La perspective de travaux de grande ampleur au Prieuré, à la Clergère et la place de la Gare pourrait conduire à un endettement largement supérieur à celui évoqué par nos autorités.

Que va-t-il se passer avec nos impôts ? Un endettement jusqu'à 120 milllions de CHF peut être assumé sans grand souci, tant que les taux d'intérêts sont bas, si ceux-ci devaient augmenter de 1 à 2 % cela reviendrait à représenter une augmentation d'impôt de 1 à 2 points, un endettement supérieur aurait un effet multiplicateur. Cette situation ne peut être exclue et représente une épée de Damoclès au dessus de la tête du contribuable, puisque l'ampleur des dépenses à venir n'est pas connu et que les estimations seront fort probablement revues à la hausse à la lumière des inévitables dépassements lors des réalisations. Dans ces conditions le législatif devra choisir entre augmenter les impôts ou se mettre en danger avec une forte augmentation de la dette. Notre Syndic s'est voulu rassurant lorsqu'il a répondu à la question d'une augmentation des impôts, que jusqu'alors la population s'était à 2 reprises opposée en référendum et que la suite( sans mentionner le prix des mesures d'austérité) lui avait donné raison. La question reste ouverte, la menace pour le portemonnaie du citoyen persiste....

L'Union Pulliérane s'engage à continuer sa politique de finances saines et s'engagera contre toute dépense somptuaire et se concentrera sur celles qui sont indispensables à la qualité de vie des pulliérans.

#endettement #refugeforestier #parcguillemet #Prieuré #PlacedelaGare #augmentationdimpôt #finances #impôts

  • Facebook - White Circle

​© 2017 Union Pulliérane