• Phillippe Haldy

Echos du Conseil de Pully du 21 mars et 25 avril 2018


Echos des Conseils communaux de Pully des 21 mars et 25 avril 2018

Petits voire mini-programmes pour ces 2 séances qui n'auront pas provoqué de surchauffe dans les crânes des conseillers !!

Le 21 mars la séance a débuté par l'assermentation de M. Patrick Eperon , remplaçant M. Fred Oskar Pfister, démissionnaire de l' UDC, avec, dans la foulée la nomination de M. P.-F. Clerc à la commission d'urbanisme à sa place. L'assemblée a ensuite nommé M. Gérald Cuche délégué à l'office de la protection civile, avec Nadia Privet comme suppléante. Il s'agit d'une nouvelle organisation régionale dont on attend avec impatience les récits de son fonctionnement.

Passé les démarches administratives l'on s'attaqua au préavis 04-18, création d'une garderie dans le quartier des Boverattes. Le prix de 815'000.00 CHF avait bien stimulé les esprits et la dissection de la facture a conduit à amender celle-ci avec réduction du crédit à 610'000.00, en raclant les fonds de tiroirs d'une fondation pour 250'000.00 CHF et pour une addition plus raisonnable à 360'000.00 CHF pour la Commune.Ce fut un bel exemple de rationalisation des dépenses de la communauté, contrastant avec les débours des préavis de la séance du 25 avril.

Le Conseil a ensuite accepté sans discussion une succession (Préavis 05-2018). Dans les divers un postulat demandant l'étude en vue de la suppression des dérivé du caoutchouc sur les pelouses synthétiques a été transmis à la Municipalité. Cette séance, à peine commencée et déjà terminée, a été agrémentée d'un rapport de la Municipalité sur le projet du Prieuré. Le projet de rénovation de cet édifice classé et devenu vétuste, devait lors des premières estimations coûter 7 millions de francs. Pour le Prieuré les frais actuels devraient se monter à 16 millions, les frais concernant la villa romaine et l'archéolab font actuellement monter la facture à 23 millions et les frais accessoires comportant le chauffage et le contesté déplacement du restaurant devraient encore faire notablement monter la note finale de plusieurs millions, sans parler des dépassements inévitables, qui contribueront à mettre nos finances communales à mal. On articule pour la facture finale plus de 40 millions !!

La séance du 25 avril restera dans les annales de la séance la plus courte mais pas la moins coûteuse ! En 36 minutes le Conseil aura voté pour 5 millions de CHF de crédits ce qui fait 140'000.00 à la minute, sans rechigner ni débattre. Le préavis 06-18 de 3.588'000 consistait en une mise en conformité des conduites sur un chemin que beaucoup ne connaissaient pas entre Chamblandes et Montchoisi à travers la forêt, avec retour de cet axe piétonnier romantique à la collectivité puisque devenant utilisable pour le public alors qu'il était jusqu'alors privé. La facture est salée, mais sembla justifiée par l'étude des commissions Ad hoc et des finances. Dans tous les cas le conseil l'a accepté à l'unanimité, sans discussion quelconque.

Le Préavis suivant,07-2018, meilleur marché, a également passé la rampe sans discussion au niveau du Conseil, il s'agissait d'un crédit pour l'assainissement du bruit routier par la modification des revêtements et le remplacements de fenêtres. Les discussions en commissions et dans le cadre des partis ont été, en contraste du plénum, assez fournies, le saucissonnage des travaux et les restrictions ont suscité passablement de questions et d'interrogations, pour lesquelles les réponses apportées par la DTSI ont satisfait une assemblée résignée.

Les débats se sont ainsi clos avant la tombée de la nuit, et chacun aura pu jouir de sa soirée, s'attendant à une avalanche de préavis pour rattraper le temps perdu en mai-juin.

#garderie #Prieuré #archéolab #bruitroutier #RestaurantduPrieuré #ORPC #Postulat #pelousesynthétique #GéraldCuche #NadiaPrivet #assainissements

  • Facebook - White Circle

​© 2017 Union Pulliérane