• Philippe Haldy

Echos du Conseil communal de Pully du 22 novembre 2017


Dans lequel le conseil cherche à définir ce qu'est la démocratie !!

La séance débute par l'assermentation de Madame Yolanda Baez et de Monsieur Serge Rinsoz, en remplacement des jeunes socialistes MM. Antoine Hürlimann et Samy Amara.

A suivi le préavis 19-2017, création d'une structure d'accueil parascolaire, en français local de repas et détente pour la pause de midi des écoliers, 480'000.00 CHF. Le local consiste en un ancien commerce avec un rez et un sous-sol borgne, accessible par un escalier tournant. La discussion qui a suivi a été fournie, certains trouvant le coût exagéré pour 2 h par jour, d'autres regrettant que l'on ampute encore une fois le centre de Pully d'un local commercial, et discussion nourrie de l' Union Pulliérane en raison de l'absence d'adaptation de la globalité des locaux aux handicapés, inaccessibilité pour ceux-ci du sous-sol en l'absence d'ascenseur. Les arguments des uns et des autres ayant été entendus, le vote trancha la question, le conseil acceptant à forte majorité le projet.

Le préavis 20-2017, modification du règlement du plan de quartier Clergère-Sud, notifiant que ce plan de quartier laissait la possibilité mais pas l'obligation de créer des places de parc souterraines. Pour mémoire le projet de plan de quartier avait été discuté et disputé, et n'avait obtenu l'aval du conseil qu'en tenant mentionnant des véhicules en sous-sol et des création de logements sociaux. L'amendement du jour rend quasiment caduque un des arguments qui avait contribué à faire passer le plan de quartier en 2015!! Les verts désirant rediscuter le préavis avec la garantie d'absence totale de voiture ont dû entendre la voix de la municipalité leur rappelant que le préavis lui-même était déjà voté et ne pouvait être remis en question. 3 oppositions ont été levées par le conseil qui dans la foulée a accepté le préavis à forte majorité, moins 7 oppositions, 8 abstentions et 3 récusations.

Le préavis 21-2017, crédit complémentaire pour le chantier de Villardin, Joliette, Somais, Chamblandes, Osches et Verney, 890'000.00 de dépassement. Le Conseil s'est laisser convaincre que tout avait été tenté pour limiter les frais et que les imprévus s'étaient multipliés sur ce projet et a accepté le préavis a forte majorité. Dans la foulée le Conseil a accepté à l'unanimité 800'000.00 de crédits supplémentaires.

On passa à la Motion Bally, soutenue par toutes les formations à l'exception du PLR : Depuis l'adoption du nouveau règlement du Conseil de 2015, une motion nécessite une majorité de l'assemblée pour être prise en considération, ce qui exclut pratiquement la possibilité d'expression des autres formations. Pour mémoire l'ancien règlement demandait l'accord d'un cinquième des membres pour que la motion soit transmise soit à la municipalité ou à une commission. A l’époque, le service des communes et du logement avait quasi imposé cette modification, alors qu'après de longues et fastidieuses recherches, M. Alexis Bally a pu retrouver une autre interprétation du même service, mentionnant que les communes désirant revenir à l'ancienne version du règlement pouvaient le faire si la majorité des membres le votaient. A suivi une discussion nourrie, portant sur les versions divergentes du PLR et des autres formations sur la démocratie, chaque partie pensant que sa manière de penser était démocratique. L'on entendit tous les arguments, développés en longueur, puisque cela paraissait si compliqué de présenter les choses de manière simple, traduisant par la-même l'embarras du PLR, accessoirement pas très concerné par les motions, puisque parti dominant la Municipalité et ne produisant que des préavis et peu ou pas de motions. Le maigre public présent aura été édifié sur la notion contradictoire de la démocratie et peut-être découragé d'assister à nos débats par la suite. Après 40 minutes de discussion, le Conseil s'est prononcé pour le retour à l'ancienne formule par 44 voix pour, 32 oppositions et 2 abstentions. Affaire à suivre.

Une interpellation par Mme Viredaz, concernant un sujet évoqué dans la presse, concernant d'autres communes, soit l' "illégalité" de crédits d'étude ou d'emprunts à l'insu du législatif. Il ressort qu'à Pully cette manière de faire est plutôt dans les règles, que toutefois le Conseil devrait être informé au coup par coup. Dans les divers, une certaine inquiétude règne chez les commerçants, avec des questions sur un magasin dont le bail est résilié, de même pour le restaurant du Prieuré et aussi un local commercial appartenant à la Commune qui est vide depuis une année. La Municipalité s'est exprimée, mentionnant que les résiliations se sont faites en accord avec les locataires et que le local vide serait bientôt loué. Après les annonces pour la soirée de la gymnastique et la fête de la St-Nicolas la séance a été levée.

#YolandaBaez #SergeRinsoz #192017 #Pully #202017 #Clergère #212017 #Villardin #Joliette #Somais #Chamblandes #Osches #Verney #MotionBally #AlexisBally #AnneViredaz

  • Facebook - White Circle

​© 2017 Union Pulliérane