ECHOS DU CONSEIL COMMUNAL DE PULLY DU 28 OCTOBRE 2015

Le Conseil, sous la présidence de Madame Nathalie Jaquerod débute tranquillement par la démission de Madame Christine Renaudin de la CARI(Commission des affaires régionales et interregionales) ,consécutivement à son entrée à L’UP Vaud Libre, où en restant elle eût été surnuméraire.

La Municipalité, par la voix de Madame Masmejan, nous annonce l’aménagement d’un refuge envois rond à Volson, avec perspective d’un sentier didactique.

Les choses sérieuses débutent alors avec l’examen du postulat de Monsieur Roland Dubois, demandant en fait une révision du plan général d’affectation, plan qui n’avait plus été revu depuis les années 50 !! et qui nécessitait selon la commission un renvoi à la Municipalité, puisque devant ainsi revoir la densité des habitations, respectivement de permettre de remplacer des villas à faible taux d’habitation par de petits immeubles à plusieurs appartements avec meilleure occupation des surfaces et sans construction d’habitations de luxe.La discussion fut courtoise mais animée, L’UDC, quelque peu suspicieuse, demandant tout d’abord si des conflits d’intérêts pouvaient interférer,ce qui fut réfuté par le motionnaire. Les verts ont proposé de soutenir cette révision, toutefois en donnant préférence à un nouveau plan directeur, l’UDC refusant pour sa part toute densification (quels beaux échanges notre conseil se prépare  pour les années à venir), la Municipalité, fort économe en l’occasion, propose le refus de la révision en raison de son coût. Passant au vote le conseil a classé le postulat par 32 voix contre 28.

On passe ensuite au morceau de résistance du jour avec le préavis 20/2015, arrêté d’imposition pour 2016, la Municipalité proposant une baisse de 2 points, contrairement à l’an passé où elle s’était battue avec la dernière énergie contre une baisse de 3 puis 2 point d’impôt.A l’époque les investissements à venir semblaient trop importants pour permettre une telle baisse, ce qui à l’heure actuelle n’est plus le cas, compte tenu des bons résultats de l’exercice en cours et des réserves à disposition. Le PS et les verts ont proposé un amendement dans le sens du maintien du taux actuel, afin de faire face aux échéances futures, la priorité au désendettement, les frais pour les migrants, les conséquences du franc fort sans parler du risque d’augmentation du taux d’intérêt.Le PLR et l’UDC par leur porte-paroles respectifs ont considéré la baisse du taux comme raisonnable et assurable, alors que l’UP Vaud Libre a proposé, comme l’an dernier, de suivre la Municipalité, non sans souligner la contradiction.Il semble que la situation financière soit assumable avec un taux abaissé de 2 points et que, si les menaces évoquées par la gauche devaient être réelles, notre Municipalité saurait rationaliser ses dépenses. A ce sujet on peut penser , par exemple revoir à la baisse le projet  de la restauration du Prieuré lors du dépôt de préavis.La Municipalité,  par la voix du Syndic, a insisté sur ses bons résultats et considère que sa maitrise de coûts rend la proposition acceptable. Il reste que les dépenses non maitrisables et les recettes ne peuvent être planifiées mais ne l’inquiètent pas plus. Au vote l’amendement de la gauche a été refusé par 53 voix contre 35, le préavis d’imposition pour 2016 avec un taux d’impôt à 61 points a été accepté par 54 voix contre 19 non.

Le sujet suivant, le préavis 21/2015 concernait la construction d’un mur de grimpe au collège Arnold Reymond, soient 70.000.00. La commission avait approuvé la chose, lors de la discussion seule l’Union Pullierane Vaud libre a posé des questions relative au coût apparemment exagéré et pour lequel un seul devis avait été demandé, ainsi que la faible disponibilité  du dit mur et l’absence d’estimation des frais d’entretien.La Municipalité, par la voix de Madame Masmejan, furieuse du tour (démocratique) pris par la discussion, a insisté que le conseil l’avait (avant tout vote ) décidé, alors que seul un cinquième des membres avait demandé le renvoi en commission.La passe d’armes étant passée le projet a été approuvé à forte majorité.

Objet suivant: rétribution du Syndic et des Municipaux, le taux d’occupation de notre Syndic passant de 70 à 80%, la discussion fut courte et le préavis accepté à forte majorité.

La fin de la séance fut rapide, l’agenda 21 a été renvoyé à une commission, la réponse à une interpellation de l’UP Vaud Libre sur la vidéosurveillance sera traitée la prochaine séance et celle sur l’intégration des étrangers, où la Municipalité estime que ceux-ci n’ont qu’à s’intéresser aux sociétés locales, était sous forme écrite sur nos tables dès le début de la séance.L’avenir nous dira si les nombreux interpellants seront satisfaits de cette réponse.

Après 2 heures de débat la séance fut close.

 

 


Laisser un commentaire