Echos du Conseil Communal du 29 avril 2015

 

 

 

Echos du Conseil du 29 avril 2015

 

 

La séance était prévue pour durer puisqu’entre autres le conseil devait adopter le nouveau règlement du Conseil.L’adoption des procès-verbaux des 3 derniers Conseils(!!) a dû être reportée, ceux-ci étant parvenus 1 heure avant la séance.L’on a tout d’abord élu M. Steve Monnard à la commission de gestion en remplacement de m. Jean Dutruit.

Le préavis 05/2015, qui devait être discuté et si possible adopté, c’est-à-dire le nouveau réglement du Conseil, a fait l’objet d’une demande de report de la part de l’UDC, adoptée par l’assemblée, puisque les derniers amendements n’étaient pas parvenus à tous les élus avant la séance.Le sujet sera traité le 27 mai.

Le sujet suivant, motion conjointe UDC et Union Pulliérane Vaud Libre concernant le ramassage des objets encombrants 3 fois par an a donné lieu à des joutes verbales principalement entre le Municipal en charge du dossier et les motionnaires, chacun ne voulant pas lâcher, la Municipalité affirmant l’impossibilité pratique de rendre ce service à la population de manière fixe et les motionnaires dénonçant une taxe cachée. Face à l’obstination des uns et des autres, l’on passa au vote, le Conseil classant les 2 motions à 2 contre un.

Le préavis 06/2015 allait être l’occasion du empoignade plutôt vive à défaut d’être constructive.La commission qui avait siégé s’était déroulée de manière plutôt houleuse, le sujet qui était la démolition et la reconstruction du pavillon du tennis club de Pully, ayant été débordé par les querelles internes du dit club, 2 groupes prétendant chacun représenter la majorité des membres. Pour revenir au sujet, le projet a été critiqué par des architectes du Conseil, qui ont proposé un amendement tenant mieux compte des besoins du club, sans remettre en question les délais.La Municipale des domaines a réfuté l’amendement pour des questions juridiques obscures et a contesté les remarques pourtant raisonnables des architectes, le président de la commission a invoqué des plans non conformes, ce qui a été réfuté par notre Syndic, visiblement fâché de la tournure des choses. Pour corser la situation l’UDC a demandé de refuser le préavis parce que trop cher (1.760.000). Après 1h15 de discussion, le projet soumis au vote, a été adopté par 60 voix, avec 12 non et 11 abstentions. L’amendement avait été refusé dans la même proportion.

Ce sujet épineux étant réglé, le Conseil a nommé M. Bernard Montavon secrétaire suppléant du Conseil en remplacement de Mme Annie Mumenthaler, démissionnaire, par acclamation.

Le Préavis 07/2015, entretien du patrimoine construit, étape 2015-2017, 1.071.500.- a été adopté à l’unanimité sans discussion, le Conseil étant épuisé par la discussion du préavis précédent.

La motion UDC pour la création d’une déchetterie strictement pulliérane a été refusée par 45 voix contre 27, la Municipalité dit y songer, toutefois pas pour les années à venir, ayant d’autres sujets de préoccupation !!

Au chapitre des divers un postulat pour limitera consommation de papier de la Commune (mais pas celui des conseillers qui doivent l’imprimer), demandant une transmission exclusivement électronique des rapports avec exception de ceux qui ne sont pas informatisés, a été classé sans suite.

En dernier une interpellation de L’Union Pulliérane Vaud Libre, demandant à la Municipalité de transmettre à la commission intercommunale de l’association de sécurité de l’est lausannois le voeu d’un renforcement de la présence policière au nord de la commune, la police de proximité n’étant assurée depuis sa création il y a 2 ans que par un seul policier. Le Municipal en charge de la police a répondu de manière longue et détaillée que d’autres forces de police contribuaient à la sécurité de cette partie de la ville , également des policiers en civil (ce qui ne représente pas une mesure préventive), une augmentation du nombre de policiers à la police de proximité est prévue par la suite.

Les esprits s’étant calmés, la séance a été levée après presque 3 heures de débat.


Laisser un commentaire