Echos du Conseil Communal de Pully du14 décembre 2016

Après 3 séances sans grands débats au vu du manque d’objets à traiter, la quatrième  séance de l’année n’a pas fait exception, puisque tout fut expédié en 6o minutes !!

La prochaine séance , prévue le 15 février a dores et déjà été annulée, puisque sans matière à débattre, ceci laissant penser que la suite des Conseils pourrait peut-être compenser cette disette et que les conseillers soient avertis de ce risque. Affaire à suivre…

Le principal  objet de la réunion était l’adoption du budget 2017, le président de la commission des finances a fort bien décrit la situation comme  » à mi-chemin entre vache grasses et vaches maigres », A relever que toutes les dernières années les crédits votés n’ont été utilisés qu’en partie et qu’il représentent pour nos finances une épée de Damoclès, pour la suite une augmentation de la dette de 10 millions  par année semble réaliste, puisque la marge d’autofinancement a déjà bien baissé. Cette situation avec à l’horizon 2021 au moment du renouvellement de nos autorités  on peut tabler sur une dette qui aura passé de 70 à 120 millions . L’assemblée, qui est au courant de la chose n’en est pas plus émue, même si une hausse d’impôt semble inévitable. Lors de discussions particulières plusieurs arguments semblent émerger, principalement les taux d’intérêts bas qui permettent de vivre sans problème à crédit, mais aussi quelques voix s’élèvent pour saluer une politique constructive et paradoxalement aussi certains mettent en avant le fait que la dette croissante pourrait faire réfléchir nos édiles avant de dépenser trop largement l’argent du contribuable.Prochain épisode dans une année avec le taux d’imposition 2018 et le budget 2018.

Pour revenir aux débats, le budget 2017 n’a quasi pas été discuté, la lecture des chapitres s’est déroulée sans question et il a été adopté en 15 minutes à l’unanimité.

Le préavis suivant était le plafond d’endettement, module principalement technique, qui a passé de 150 millions à 180 millions, ceci ne préjugeant en aucune manière le rythme de l’endettement effectif.L’objet a été adopté à l’unanimité après 5 minutes , sans que la parole soit demandée.

A suivi le préavis d’intention sur les investissements 2016-2020, , se montant à 126 millions, dont 31 déjà votés mais non réalisés.On relève dans les postes importants, la piscine de Pully (16,8 millions), le terrain de Football(près de 3  millions),les locaux de la vigne (2,7 millions),le Prieuré et la villa romaine ( 19 millions, en voie d’estimation, probablement beaucoup plus),plan de quartier des Moulins ( 7,3 millions),renaturation de la Paudèze (3.7 millions), PALM avec 27 millions pour les communications. Ceci représente la grande partie des réalisations définitives et pérennes , comparées aux frais d’entretien, récurrents. Il n’y a pas eu de question ni de vote puisque s’agissant d’une information au conseil.

Le chapitre divers et propositions individuelles a été rapidement expédié et les conseillers ont pu déguster l’excellent buffet préparé par le toujours aussi excellent restaurant communal du Prieuré.



1 Commentaire
  1. Merci, cher Président, pour ce rapport bien détaillé et combien fidèle à l’état d’esprit qui a régné lors de cette soirée.
    Cordialement.

Laisser un commentaire