Echos du Conseil communal de Pully du 22 juin 2016

Pour sa dernière séance de la législature, l’on inaugurait le nouveau règlement du Conseil communal, qui fera encore couler de l’encre.

Le menu était restreint, pas de préavis, pas de motion, juste les rapports de la CARI, de la Gestion et des Finances plus 2 postulats en fin de séance, tout se présentait bien, sans compter les interminables discours de fin de législature.

Le rapport de la CARI, ce n’est plus une surprise, faisait le constat amer d’une activité restreinte, puisque rarement convoquée, à en croire qu’il n’y a quasiment jamais eu des discussions interrégionales. La conclusion du rapport était toutefois un peu moins pessimiste puisque la présidente a chaleureusement remercié l’administration pour sa collaboration.

Le rapport de la commission de gestion n’a suscité ni discussion ni questions et a été adopté à l’unanimité.

Le rapport de la commission des finances a réveillé les esprits, pour la dernière fois nos finances et pour longtemps sont dans les chiffres noirs ( encore que si l’on fait abstraction de l’usage des fonds de réserve elles seraient déficitaires de 2,5 millions de CHF déjà cette année).

Monsieur Blaise Paschoud, pour sa dernière séance au conseil a mis en garde notre municipalité, la péréquation risque d’augmenter notre dette, les rentrées vont diminuer et nous devrons à nouveau économiser, sans parler de tous les crédits votés et non encore utilisés qui viendront le moment venu pérorer la situation. Son message fut en résumé: ne pas économiser sur la qualité de vie à Pully ou sur les infrastructures. Une autre question concernant la facture de l’eau de la piscine, en augmentation de 120%, a reçu une réponse de la Municipalité, il s’agissait d’une grosse fuite qui a été colmatée. Le Conseil a adopté les comptes 2015 à l’unanimité.

Ont suivi 2 postulats de l’Union Pulliérane Vaud Libre ( M. Frank Ducret et Mme Christine Renaudin), le premier demandant de construire une salle multifonctions à la Clergère, comme figurant dans le plan directeur de 1995, le second demandant de repenser la maison pulliérane, sans grande salle, qui est peu utilisée, en maintenant les salles de l’étage et la création d’un espace convivial et une galerie marchande ainsi que la maison de commune regroupant les services administratifs. La discussion fut brève, la municipalité a réfuté sans grande justification les 2 postulats et, nouveau règlement oblige, le Conseil a classé les 2 postulats à forte majorité.

Dans les divers, après les verts il y a quelques séances, c’est le PS qui s’est à nouveau attaqué à la station d’examen de l’eau, prévue au large du port de Pully (nuisance sonore, visuelle et obstacle à la navigation) Réponse de la Municipalité: la Commune n’est pas concernée (non mais enfin!!), tout est décidé par le canton… où va-t-on ??

Après cette passe d’armes, place aux discours de fin de législature, notre Présidente du Conseil a fait avec beaucoup d’a-propos et d’humour l’éloge de notre secrétaire Jacqueline Vallotton, qui quitte le bureau, également un panégyrique pour nos 2 Municipaux démissionnaires MM. Martial Lambert et Daniel  Margot, le tout accompagné de cadeaux de la part de tous les  membres du Conseil.Notre Syndic a longuement remercié Nathalie Jaquerod , qui a mené le conseil sans faute au travers de cette année. Les discours ayant déjà duré une heure, les conseillers pensaient au repas qui allait suivre, erreur , il restait encore les discours d’adieu des 2 municipaux en partance, celui de M. Lambert plein de bonhomie, alors que celui de M.Margot, tout en finesse et en culture se chargea de réveiller l’auditoire par quelques citations ou sentences comme l’avenir n’appartient à personne(Victor Hugo), le pouvoir ne s’use que lorsque l’on ne s’en sert pas, la recherche de l’unanimité est difficile, laissant la porte ouverte à toute interprétation de l’auditoire.

Après cet excellent moment, les conseillers ont été libérés et ont pu déguster l’excellent buffet du restaurant du Prieuré sur la terrasse de l’Eglise et l’on s’est donné rendez-vous le 28 septembre pour la suite .


Laisser un commentaire