ECHOS DU CONSEIL COMMUNAL DE PULLY DU 15 MARS 2017

Comment dépenser près de 5 millions de francs en 30 minutes:

le premier Conseil de 2017 avait un petit menu au programme, et une certaine fièvre dépensière l’habitait.On débuta, en présence de 80 conseillers sur 100 inscrits, par assermenter Mme Eva Reith(PS) en remplacement de M. Rocco Gianuzzi démissionnaire et de M. Leonardo Kardum en remplacement de M. Jean Dutruit également démissionnaire après un bref passage de quelques  mois au CC. A la Commission de gestion Mme Isabelle Krenger passe de suppléante à membre en raison de la démission de Mme Lucienne Vasserot et M. Rémo Kuonen remplace mme Krenger en qualité de suppléant, pour l’UP Vaud Libre.

L’on aborda ensuite le premier préavis01-2017: mise en conformité du poste de police, avec adaptation des locaux aux contraintes cantonales, la facture est salée: 2’450’000 CHF, correspondant à un tarif élevé, problème récurrent lorsque l’on rénove des bâtiments anciens.Hors prétoire certain s’étaient élevés contre ces frais, arguant que ce poste de police serait bientôt trop exigu, puisque on prévoit une augmentation de 40% du personnel à l’hôtel de police dans les années à venir. En commission le syndic avait admis qu’il faudrait replacer des employés ailleurs, toutefois la question se poserait plus tard. En l’absence de la remarque écologique usuelle  sur les travaux, le président des Verts a posé la question d’un bilan écologique. Fort emprunté, le Municipal de l’Urbanisme a répondu que si cela faisait partie du travail, cela serait réalisé !!

L’Alliance du Centre par l’intermédiaire de M. Ph. Diesbach a commenté les honoraires dépassant les 20% et demandé que les montant soient répartis entre les divers corps de métier séparément, Architecte, ingénieurs et artisans divers. Il a également demandé comment ils étaient choisis, et si ils étaient mis en concurrence . La réponse fut que pour des montants allant jusqu’à 250’000.CHF ils pouvaient  choisis sur invitation, pour les montants supérieurs la soumission était ouverte.

Ces explications passées , le Conseil a voté le préavis à l’unanimité moins 3 abstentions.

La suite fut rapide, les préavis 02-2017, évacuation des eaux des biens-fonds, 1’500’000 CHF, correspondant à un entretien de nos canalisations , même si le coût est élevé, n’a suscité aucune discussion et a été adopté à l’unanimité en quelques minutes.

Le préavis 03-2017, Renouvellement et acquisitions de véhicules  pour 950’000 CHF. La ville de Pully renouvelle 30% de ses véhicules par législature, soit qu’ils soient abimés, usés ou devenus moins utiles que de nouveaux plus performants.La vitesse foudroyante de vieillissement de nos véhicules avait été discutée en commission  et les explications de la municipalité avaient été acceptée par celle-ci. L’achat de nouveaux véhicules permet de faire des économies par rapport à l’usage de véhicules privés qui reviennent cher. La discussion sur les véhicules électriques a permis de mettre en évidence leur limites et leur coût, ceux-ci ne pouvant pas toujours remplacer  les véhicules thermiques, et leur rentabilité ne s’établissant qu’après 5 ans. Le syndic a renvoyé la suite de la discussion énergétique à la commission de gestion. Fut encore discuté ( et disputé par la Municipalité) le manque de partage des véhicules entre les services. La passe d’armes n’aura pas duré longtemps et le Conseil a voté le préavis à l’unanimité moins 2 abstentions.

Dans les divers, les verts ont remis sur le tapis la question de l’élargissement du tunnel de Belmont et de l’autoroute de contournement de Lausanne en demandant si Pully avait fait opposition. Réponse du Syndic: l’élargissement relève du sacrosaint PALM, Pully a toutefois fait opposition pour les expropriations en bordée du chantier !! La bande d’arrêt d’urgence pourra être utilisée à la demande pour absorber le trafic. Les verts pensent que l’on crée ainsi un appel d’air pour les automobiles.Affaire à suivre…

Pour conclure: la question à ne pas poser: les travaux interminables de Villardin devraient être terminés depuis longtemps, ce n’est pas le cas, pour quand, et le budget est-il tenu? Réponse les travaux seront bientôt terminés, pour le budget on ne sait pas encore…

Sur cette interrogation la séance fut levée.



1 Commentaire
  1. Tres bon résumé Avec même un peu d’humour

Laisser un commentaire