Assemblée générale ordinaire de l’Union Puillérane du 19 juin 2014.

logo-UP-tree-52x52

L’assemblée débute par un hommage à Pierre Messer et Gabriel Delaloye qui nous ont quitté cette année et qui tous deux ont été des membres fidèles et actifs.

Le rapport du président : résumant l’activité du comité, les objectifs de législature, soient

-Logement
-Soutien aux commerçants
-Revitalisation du centre de Pully
-Lutte contre l’insécurité
-Politique cohérente des transports
-Solution pour la garde d’enfants en bas-âge

Ces objectifs ont tous été abordés et le seront à nouveau d’ici la fin de la législature, l’UP est actuellement le seul parti qui mène une politique en accord avec ses objectifs.

Le site internet a été rénové, grâce à l’aide de Vaud-Libre, et est actuellement actif et à jour, il permet de connaître nos activités et de connaître le son de cloche de l’UP au conseil communal. Encore faut-il le consulter….

Le site facebook est actif, avec les actualités de Pully et environ, de nombreuses photos actuelle ou anciennes. Un grand merci à Jérome Christen, qui suit aussi la vie de Pully et qui insère les dernières nouvelles.

Le rapport du président se termine, comme pour les années précédentes par un vibrant appel aux membres pour aider l’UP à se renouveler, à se rajeunir et à recruter des candidats pour les prochaines élections communales.

Rapport de la présidente de groupe:
Verena Kuonen a fait un tour d’horizon sur les thèmes et sujets de conflits de cette année. La politique de logement avec l’acceptation du droit de superficie pour le terrain des Boverattes amendé avec des loyers abordables a été un succès pour le centre et la gauche mais surtout pour Pully, l’UP, seul parti contre tous a osé discuter et contester le projet de création de bureaux lors de la rénovation du Prieuré, nous avons également été les seuls à soutenir les commerçants lors de la tentative de mise en sens unique de la rue de la Poste et la suppression de places de parc.

Un fait marquant aura été la fronde de notre membre Frank Ducret, qui a mis en pièces un préavis sur l’aménagement du site des Anciens Moulins, en montrant des procédures incorrectes et incomplètes, déclenchant ainsi une empoignade verbale corsée.

Autre fait marquant, la lettre émanant des tous les partis, adressée à la municipalité demandant à être reçus pour discuter de sa politique de communication. La lettre devait être confidentielle, toutefois est parvenue au journal 24h qui s’en est fait l’échos dans ses colonnes. Il n’a pas été possible à ce jour de connaître le cheminement de cette lettre, les accusations ont fusé de toutes parts sans faire avancer la chose.

Notre Présidente de groupe a conclu sur un vibrant hommage à Marcel Pasche et à ses 40 années de conseil communal UP.

Ont suivi : le rapport du trésorier, comptes en amélioration, toutefois pas encore de provision pour la prochaine campagne électorale, les rapports des vérificateurs des comptes, la décharge pour le comité et les vérificateurs des comptes, les cotisations restent inchangées.

L’assemblée a confirmé par acclamation le président et le comité, avec l’arrivée d’Anne Ganty et la démission de Jean-Pierre Eichenberger.

Dernier objet de cette AG :
Modification du nom de l’UP. Si au plan communal notre groupe est encore visible, avec de grosses difficultés à nous faire connaître de la population qui se renouvelle à raison de presque 10% par an, au plan régional notre appartenance à Vaud-Libre est complètement passée inaperçue et pire encore des électeurs ont confondu Vaud-Libre et Vert’lib,d’autant plus que la couleur des bulletins était du même vert-pâle !!

Le comité, après avoir tenté en vain de faire changer la dénomination de Vaud-Libre en Centre libre lors de l’AG de Vaud-Libre d’avril 2014 a placé les membres de l’UP devant l’alternative d’adjoindre le nom de Vaud-Libre à celui de l’UP ou de ne rien changer. L’avantage d’être associé au nom de Vaud-Libre nous donne une meilleure visibilité pour les citoyens qui auraient entendu parler de Vaud-Libre, qui est un parti actuellement seul au centre sur l’échiquier cantonal et qui de ce fait pourrait percer aux prochaines élections.La discussion a été nourrie et animée.

Au vote la proposition de modification du nom de l’UP en UP-Vaud-Libre a été acceptée à l’unanimité.

L’assemblée a été clôturée par une sympathique verrée, en nous donnant rendez-vous au 12 septembre pour la fête de l’UP.


Laisser un commentaire